Troubles de la personnalité

Les troubles de la personnalité ne sont pas considérés comme une maladie, mais plutôt comme des problèmes au niveau de la structure de la personnalité de la personne. C'est un trait de personnalité qui devient envahissant et omniprésent. On pourrait dire que c'est l'exagération ou la caricature des traits de personnalité qui sont déjà en chacun de nous. Un peu comme les traits du visage qui sont amplifiés par une caricature.

De plus, on sait que plusieurs facteurs jouent un rôle important dans l'apparition d'un trouble de la personnalité. Cependant, on n'arrive pas à déterminer clairement les causes. Il a été mis en évidence à ce jour que des facteurs d'ordre biologique contribueraient au trouble de la personnalité. Génétiquement, les antécédents familiaux pourraient être un facteur de prédisposition, mais ne joueraient toutefois pas un rôle prépondérant.

Il semblerait que l'aspect du développement psychosocial soit l'élément le plus important dans le développement et l'apparition d'un trouble de la personnalité. Les évènements traumatisants, les forces, les limites, une enfance difficile et le contexte familial et social dans lesquels la personne a grandi (violence, abus sexuels, négligences, mépris, indifférence, rejet, rigidité et discipline excessive, etc.) sont des facteurs qui risquent d'influencer l'émergence d'un trouble de la personnalité chez certaines personnes.

Critères généraux des troubles de la personnalité
  • Ego-syntone (être bien avec soi-même ou dans sa peau, ne pas ressentir de souffrance).
  • Alloplastie (tendance à attribuer sa souffrance aux autres).
  • Les stratégies d'adaptation, qu'emploie la personne, sont souvent inappropriées, mais elles sont les meilleures qu'elle a pu se donner, compte tenu de ses moyens et de ses expériences.
  • Réponse inflexible, rigide et inadaptée.
  • Mauvais fonctionnement durable sur le plan professionnel, social ou autre.
  • Difficultés marquées dans un contexte relationnel et interpersonnel.
  • Très grande capacité à faire réagir autrui.

Chacun d'entre nous a des qualités, des défauts, des capacités, des goûts et des besoins différents. Nous avons tous une personnalité qui nous est propre. La personnalité est constituée de l'ensemble de comportements, de pensées, d'affects et de modes d'adaptation psychologique qui caractérise chacun de nous. Nous avons tous des traits de caractère et un tempérament qui nous caractérisent et qui nous font agir de telles ou telles façons. Parfois, ces traits peuvent s'avérer irritants, frustrants et même parfois amusants pour nos proches, mais ne nous empêchent pas de vivre de manière équilibrée. Le tempérament et le caractère interagissent pour donner le comportement ou la façon dont la personne se comporte et interagit avec son environnement.

Chez une personne qui a un problème avec un trait de sa personnalité, certains éléments du comportement sont moins bien adaptés et provoquent des difficultés d'adaptation. On remarque chez une personne qui souffre de trouble de la personnalité que le trait devient envahissant, exagéré, omniprésent, au point d'affecter la perception et la vision de soi-même, d'autrui, des évènements ainsi que de l'aspect relationnel. Ceci engendre un déséquilibre du monde affectif et une difficulté de gestions des impulsions. La personne fait preuve d'attitudes et de comportements qui dévient de la norme.

Voici quelques types de troubles de la personnalité:

TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ PARANOÏAQUE OU PARANOÏDE

Manifestations:
  • Méfiance et soupçon à l'égard des autres.
  • La personne se sent constamment attaquée, menacée, humiliée, ridiculisée, exploitée et trahie par les autres.
  • Perçoit dans les propos et gestes anodins des autres des sous-entendus malveillants, tendancieux ou malicieux.
  • Met en doute à répétition et sans raison apparente la loyauté et la fidélité de ses amis, de ses collègues de travail, de son conjoint et de son partenaire sexuel.
  • Difficulté à s'ouvrir et à se confier par méfiance et par peur des autres. Peu d'introspection. Redoute l'expression affective. Se donne des allures froides et méprisantes à l'égard des autres.
  • Difficulté à relaxer parce que ça demande un relâchement et une baisse de vigilance.
  • Rigide, besoin de contrôle, collabore peu. La personne est excessivement rancunière lorsque blessée ou humiliée. Elle critique beaucoup, mais ne tolère pas la critique.
TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ SCHIZOÏDE

Manifestations:
 
  • Indifférence à développer des relations proches avec les autres. Éprouve peu de plaisir à socialiser.
  • S'isole. Choisit presque toujours des activités solitaires.
  • Très peu d'intérêt pour les relations sexuelles avec autrui.
  • Souvent célibataire, sans amis, sans confident.
  • Ne semble éprouver aucun plaisir.
  • Ne semble ressentir que très peu d'émotions, impression de froideur et de détachement. Ne rit pas, ne sourit jamais, ne se fâche pas. Incapable de donner ou de recevoir de l'affection et imperméable aux sentiments amoureux.
  • Indifférence aux éloges ou à la critique d'autrui.
  • Peu de sensibilité à l'égard des autres.
  • Réagit peu aux stimuli sociaux classiques.
TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ SCHIZOTYPIQUE

Manifestations:
  • Omniprésence de croyances, de pensées, d'idées, de langage et de comportements à caractère délirants, bizarres et excentriques. Sa vie est régie par le monde de l'invisible et du surnaturel.
  • Perceptions inhabituelles illusions et sentiments de dépersonnalisation. 
  • Tout transpire la marginalité, l'excentricité, l'extravagance et la bizarrerie.
  • Caractère très marginal.
  • Le monde affectif et le monde émotif de la personne sont pauvres et inappropriés.
  • Absence de personne importante dans sa vie et isolement.
  • Idées teintées de méfiance, de rejet et surtout d'incompréhension.
  • Anxiété excessive qui découle des idées teintées de méfiance.
  • Se connaît très mal, peu d'introspection.
TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ LIMITE OU BORDERLINE
 
Manifestations: 
  • Comportements imprévisibles, explosifs, impulsifs et immatures.
  • Répétition de comportements, de gestes ou de menaces suicidaires ou automutilatoires.
  • Relations interpersonnelles précaires, instables et potentiellement conflictuelles.
  • Instabilité au niveau des attitudes, dans sa relation avec les autres. Alternance entre l'idéalisation et la dévalorisation excessive de l'autre.
  • Changements rapides et imprévisibles de l'humeur, laquelle fluctue entre tristesse, ennui, colère, révolte, irritabilité, anxiété, exaltation et abattement.
  • Difficulté à gérer ses émotions et principalement la colère. Les émotions sont mal dosées et excessives. Mauvaise humeur fréquente, expression de rage ou de colères intenses et inappropriées.
  • Comportement de fuite ou d'attaque.
TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ HISTRIONIQUE
 
Manifestations: 
  • Sa devise: "Paraître et faire de l'effet. Tape à l'oeil et poudre aux yeux".
  • Immense besoin d'attention. La personne cherche à attirer l'attention et les projecteurs sur elle, tellement que la personne est mal lorsqu'elle n'est pas le centre d'attention des autres.
  • Ses émotions sont exagérées, amplifiées comme un feu d'artifice.
  • S'exprime de façon théâtrale, caricaturale. Expression exagérée dans la forme, mais pauvre dans le contenu. Parle, crie, rit, pleure, gesticule plus fort et avec plus d'intensité que les autres.
  • Utilisation de mécanismes comme : dramatisation, crise de colère ou de larmes.
  • Comportements de charme, de séduction sexuelle ou des attitudes provocantes.
  • Ment de façon compulsive et a tendance à enjoliver la réalité.
  • Personne facilement influençable par les autres à cause de son désir de plaire.
  • Souvent l'impression qu'elle partage des relations privilégiées et intimes avec les autres, alors qu'elle entretient plutôt des relations de connaissance superficielles. Excès de familiarité avec des personnes à peine connues.
  • Le contact social est maintenu à un niveau très superficiel, ce qui rend difficile l'établissement de relation sincère, profonde et importante.
TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ NARCISSIQUE
 
Manifestations:
  • Attitude grandiose, supérieure, arrogante, prétentieuse, cynique, hautaine et condescendante.
  • Sens grandiose de sa propre importance. Surestime ses capacités et exagère ses réalisations.
  • Se perçoit comme étant un être spécial, unique et à part des autres. Pense que tout lui est dû, s'attend sans raison à avoir des privilèges ou des traitements de faveur.
  • Rêve de succès illimités, de pouvoir, de toute-puissance, d'éclat.
  • La personne a un besoin excessif d'être admirée.
  • Perçoit les autres comme inférieurs. Manque d'empathie, de compréhension et de compassion envers les autres.
  • Tendance à utiliser et à exploiter autrui pour parvenir à ses fins.
TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ ANTISOCIALE
 
Manifestations:
  • Incapacité de se conformer aux normes sociales, aux règlements, à la loi, ainsi qu'aux droits et aux besoins des autres.
  • Irresponsabilité persistante indiquée par l'incapacité répétée d'assumer un emploi stable, d'honorer des obligations financières ou encore d'assumer ses responsabilités.
  • Irritabilité et agressivité, présence à répétition de bagarres ou d'agressions.
  • Impulsivité ou incapacité à planifier à l'avance. Prise de décisions rapides et irréfléchies.
  • Absence de remords, attitude d'indifférence après avoir maltraité, blessé ou volé autrui.
  • Tendance à tromper les autres par profit ou par plaisir.
  • Manque souvent d'empathie à l'égard des autres. Insensibilité. Redoute les émotions et les sentiments chaleureux ou de tendresse.
  • La personne a tendance à être méprisante, déloyale, effrontée et cynique face aux autres. Accorde peu d'importance.
  • Mépris inconsidéré pour sa sécurité et celle d'autrui.
  • Solitaire ou se regroupe avec des marginaux et d'autres prédateurs.
TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ DÉPENDANTE
 
Manifestations:
  • Perception de soi-même comme étant incapable de fonctionner sans aide. Les autres sont forts, compétents, habiles, intelligents et protecteurs.
  • Sentiment d'impuissance, d'incompétence, d'être faible et vulnérable.
  • La personne a de la difficulté à initier des projets, à faire des choix, à prendre des décisions, à poser des gestes seule ou sans être rassurée et conseillée de manière excessive par les autres.
  • Besoin constant d'être prise en charge, que d'autres assument les responsabilités dans la plupart des domaines importants de sa vie.
  • Cherche constamment à obtenir le soutien et l'appui d'autrui.
  • Difficulté à exprimer un désaccord ou un sentiment de colère.
  • Relations sociales limitées aux quelques personnes dont elle dépend.
  • La personne craint d'être abandonnée, laissée à elle-même et forcée de se débrouiller seule.
  • Si la relation de dépendance et de subsistance se termine, la personne doit rapidement trouver quelqu'un qui va assurer les soins et le soutien dont elle a besoin.
  • Manque d'autonomie.
TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ ÉVITANTE
 
Manifestations: 
  • La personne se voit ou se perçoit comme socialement incompétente, inférieure ou pas à la hauteur par rapport aux autres, sans attraits.
  • La personne évite le contact avec autrui, les relations interpersonnelles et les situations sociales de peur d'être jugée et rejetée. Réticence à s'impliquer avec autrui à moins d'être certaine à 100% d'être aimée.
  • Crainte de s'exposer à l'opinion des autres.
  • Hypersensibilité au jugement négatif d'autrui.
  • Tendance à s'isoler et à se retirer par crainte de ne pas être à la hauteur.
  • Personne réservée et timide, qui se confie peu, qui s'exprime peu, qui s'affirme peu. Elle se tient à l'écart des affrontements et est réticente à s'engager à prendre des risques, à s'engager dans de nouvelles activités ou de nouvelles relations interpersonnelles.
  • Hésitation, indécision et distorsion cognitive (perçoit et analyse tout de travers).
TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ OBSESSIONNELLE-COMPULSIVE
 
Manifestations:
  • Préoccupation excessive pour les règles, les détails, l'organisation, la structure et l'autorité.
  • Perfectionnisme, minutie et souci excessif du détail qui entravent le bon déroulement des opérations et qui entraînent des retards importants au niveau de la réalisation de buts et d'objectifs.
  • La personne est trop consciencieuse, scrupuleuse et rigide sur des questions d'éthique, de morale ou de valeur.
  • Dévolution excessive pour le travail et la productivité; la personne exclut de sa vie les vacances, les congés, les loisirs et les amis. Peu de disponibilité pour la famille.
  • Incapacité à jeter des objets désuets et usés, même s'ils n'ont aucune valeur sentimentale.
  • Réticence à déléguer des tâches et difficulté à travailler en équipe. Fait peu confiance aux autres.
  • Se montre avare et économe au niveau de l'argent.
  • Conformisme, rationalisation et utilise peu sa créativité.
  • La personne se montre rigide et entêtée, redoute l'imprévu, l'improvisation et les débordements émotifs.
  • Soucis importants de la propreté.
TROUBLE DE LA PERSONNALITÉ PASSIVE-AGRESSIVE
 
Manifestations: 
  • Comportements d'opposition, mais il s'agit d'une opposition passive, voilée, camouflée. La personne ne se permet pas d'être ouvertement en opposition ou en désaccord (oubli, retard, retrait, bouderie, moquerie, critique, ragot, remarques blessantes, etc.).
  • Comportement de type négatif, cynique, sceptique, boudeur, obstiné, pessimiste, etc.
  • Humeur maussade et vision négative des évènements.
  • Attitudes provocatrices.
  • Tendance à rejeter le blâme sur autrui.
  • Les remarques, les commentaires et les demandes des autres sont toujours démesurés et injustifiés.
  • Relations sociales sont minées par l'irritabilité et la fâcheuse tendance à culpabiliser l'autre. Peu d'empathie à l'égard des autres.
  • Se plaint de ne pas être comprise et appréciée par les autres.
  
Pour de plus amples informations sur ces maladies, bien vouloir contacter un intervenant de La Marée au 418-665-0050.
 
Vous pouvez également consulter le site Internet suivant en cliquant suivant:
 
http://carrefourtpl.com/